Logo de l'association tia

Dans un monde où tant de choses sont inexplicables, pourquoi vouloir expliquer une des moins explicables : la passion ? 
>> D'autres citations
Projet de l'association tia
Présentation Le déroulement Les parcs nationaux Les moyens Les photos Les conseils pratiques L'après projet

Informations sur ce projet de l'association tia Infos projet
Projet Australie 2000
Lieu Australie
Dates Du 26 Mai
au 08 Septembre 2000
Sujet Les parcs nationaux
Equipe Laurent Fleutry
Nicolas Arnaldi-Martin
Pascal Seyer
Carte Agrandir la carte
1 2 3 4 >
Vous vous êtes frottés à des feuilles de Stinging Tree (Dendrocnide excelsa) et ça brûle ! Que faire ?
Le Stinging tree est un arbuste à larges feuilles en forme de cœur que l’on trouve en forêt tropicale humide, principalement là où le soleil a réussi à faire une percée (suite à la chute d’un arbre par exemple). Ses feuilles sont couvertes de poils urticants, un peu comme les orties, mais la douleur qui suit leur contact est extrêmement vive et peut durer plusieurs semaines. Le meilleur remède consiste à appliquer sur la blessure du sparadrap ou de la cire d’épilation puis à l’enlever vigoureusement de façon à arracher les poils enfoncés dans la peau. Espérons que cela vous soulage !"
Des méduses fréquentent la plage où vous voulez vous baigner. Que faire ?
Se baigner ou ne pas se baigner, telle est la question. Une chose est sûre : c’est à vos risques et périls ! Certaines méduses qui fréquentent les eaux australiennes sont réputées mortelles (box jellyfishes, ou guêpes de mer). La période à haut risque s’étend à peu près de novembre à avril. D’autres provoquent des douleurs si vives que sous le choc vous n’arrivez plus à nager et vous risquez de vous noyer. Généralement, vous trouverez sur les plages fréquentées par de telles méduses des bouteilles de vinaigre. Son acidité est censée neutraliser le poison. La meilleure chose à faire est donc d’en verser sur les blessures. Mais le vrai problème est d’arriver à sortir de l’eau pour attraper la bouteille de vinaigre !
Après une journée à marcher dans la forêt tropicale humide, vos chaussures sont mouillées le soir en vous couchant. Que faire ?
Marcher avec des chaussures humides n’est pas très bon pour les pieds et cela peut provoquer des ampoules ou autres désagréments. Le mieux à faire pour limiter ce problème est de s’être muni de quelques feuilles de journal, que vous tassez soigneusement dans vos chaussures avant de vous coucher. Pendant la nuit, le journal va absorber une bonne partie de l’eau. Et conservez-les car elles peuvent être réutilisées.
Par ailleurs, pour éviter ou au moins limiter les ampoules, il est utile d’avoir un tube de vaseline, à appliquer sur les pieds aux endroits qui frottent.
  Accueil | A propos de tia | Contact | Salon virtuel | Eprofeel | Loi 1901 | Mentions légales | Copyright © 2019 tia - Tous droits réservés > Espace membre <